Chroniques·Fantastique

{Chronique} L’héritage de la Dague Noire, tome 1, JR WARD

Titre : Baiser de sang

Genre : Fantastique, Bit-lit

Auteur : J.R. Ward

Editeur : Milady

Prix : 7.90 euros

 

Jessica Bird, plus connue sous le nom de JR Ward, est une auteure américaine, originaire du sud des Etats—Unis. Né en 1969 au Massachusetts et diplômée en histoire et histoire de l’Art, elle se passionne tôt pour les romances. Genre de sa série bit-lit à succès actuelle, L’héritage de la Dague Noire.

Résumé :

Paradis a choisi d’abandonner sa vie d’aristocrate pour rejoindre le programme d’entraînement de la Confrérie. Mais rien ne se passe comme prévu : la formation est un véritable enfer, la lutte entre recrues est rude, et le Dhestructeur a clairement d’autres soucis en tête. Et pour couronner le tout, le beau Craeg qui fait chavirer son coeur est bien loin du prétendant idéal. Paradis aura besoin de tout son courage pour s’affirmer, en amour comme à la guerre…

Source : babelio.com

 

Mon avis :

/ !\ Cet avis spoile certains éléments du roman.

On suit la vie de plusieurs personnages, presque tous en « couples ». Craeg et Paradis, Marissa et Butch, pour les principaux. Au fur et à mesure, on se rend compte que leur destin sont liés, mais aucun ne se rencontrent avant, sauf en ce qui concerne les frères qui sont les « chefs » du programme. Dans ce tome, l’intrigue est mise en place par la découverte de la jeune fille au refuge. Mais rien n’est clair au début de la lecture. JR Ward apporte la dose de suspens nécessaire pour ne pas lasser. A chaque chapitre on a envie d’en savoir plus.

D’ailleurs, les points de vue des personnages changent régulièrement. On apprend à les connaître, on suit leurs états d’âmes et épreuves par lesquelles ils doivent passer pour avancer. Les relations sont profondes et pas seulement là pour le genre. Le sexe est utile. Autant c’est un moyen pour Marissa et Butch de se montrer leur attachement, autant c’est un moyen pour Paradis de se libérer des chaines qui l’enferment. Elle s’affranchit par sa relation avec Craeg. Ce qui, je trouve, constitue une originalité par rapport aux autres romances bit-lit que j’aie pu lire.

L’aspect vampirique n’est pas non plus le principal ici, bien qu’une communauté, une hiérarchie et un mode de vie soit décrits. Paradis fait partie de l’aristocratie de par le statut de conseiller de son père, Craeg, quant à lui, est au bas de l’échelle social, un « roturier » par exemple. Chacun se côtoie sans réelle distinction à part les règles érigées par la société. Les vampires sont des personnes normales qui ne se cachent pas. Ils boivent du sang mais éprouvent les mêmes émotions et ont les mêmes sentiments que les humains. J’ai apprécié que l’accent soit mis sur l’intrigue pour ce roman.

     Baiser de sang est le premier livre que j’ai lu de l’auteure. J’ai quand même eu du mal à m’y mettre, cela faisait déjà quelques mois qu’il était dans ma bibliothèque, à prendre la poussière. A l’époque où je l’avais acheté, j’étais friande des romances vampiriques un peu niaises, c’était les seules lectures du moment qui me tentaient. Après, cette envie s’est dissipée et la vue de cette couverture me refroidissait à chaque fois que je la voyais sur les étagères. Mais maintenant je le regrette un peu. Je trouve que l’illustration choisie ne reflète pas vraiment le roman. Il n’y a pas autant de scènes intimes que cela et j’ai été contente d’avoir découvert une intrigue profonde et bien menée. Reste à savoir comment elle sera développée dans les prochains tomes.

Alors ?

En somme, je peux dire que c’est un coup de cœur, oui. J’ai adoré découvrir la plume de l’auteure et entrer dans son univers. C’est efficace. Pas de fioritures, pas d’éléments superficiels, les personnages ont des caractères propres et leurs sentiments sont les nôtres. Je vous conseille vraiment cette série au cas où vous ne l’auriez pas commencé. D’ailleurs, je crois que le tome 14 sort d’ici quelques jours, donc n’hésitez plus !

 

Vous pourrez retrouver le roman ici (ou dans toutes autres librairies)

 

 

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *